Dettes et grande dépression : Les Baby Boomers et la destruction économique des jeunes générations



Me rejoindre sur Facebook :

Me suivre sur Twitter :

Share!
Share On Twitter
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Share On Stumbleupon
Share On Reddit
Loading Facebook Comments ...
49 replies
  1. David Lane
    David Lane says:

    xd , c'est sur que lorsqu'on va sortir la préférence nationale pour les allocs ca va pèté ! mdr ! j'ais hate que la région nord ou paca soit gèrée par le FN après décembre , on verra les assos faire la geule sans leurs subventions de l'umps ! yoloooo

  2. Vincent Mersinera
    Vincent Mersinera says:

    Je ne suis pas sûr que les fonctionnaires soient responsables de la dette, même si c'est le leitmotiv des ultralibéraux qui dans le même temps oublient toujours de parler du coût social de l'immigration.
    La dette est surtout due à cette loi scélérate Giscard Pompidou de 1973 qui oblige les états à emprunter aux banques privées pour se financier.

  3. Siefke Thomas
    Siefke Thomas says:

    Si si, moi je peux le dire le « quand », septembre – octobre 2015, c'est à dire demain ^^
    Nann en fait je n'en sais rien, mais pas mal d'infos circulent en ce moment sur cette période, notamment dû aux cycles économiques de 7 ans (dernière crise en 2008).

    De toute façon tout le monde sent cette ambiance pesante, cette espèce de puanteur annonciatrice de malheurs majeurs, ce je ne sais quoi de « ça va péter », l'exaspération étant à son comble depuis l'arrivée des Khmers rouges au pouvoir en France depuis 2012.

    Concernant ce sept/oct :

    Si on veut rajouter une pointe de complotisme, on fera le lien avec la fermeture des 5 magasins Wal-mart aux US et l'opération Jad Helm15 qui se déroule en ce moment et jusqu'au 15 septembre,

    Si on veut rajouter une pointe de mysticisme, on fera le lien avec l'éclipse partielle qui va avoir lieu le 13 septembre, appelée lune de sang en raison de la teinte de l'astre,

    Et si on veut rajouter une pointe « d'expertologue » on attend avec impatience la vidéo prévue pour le 16 sept de Martin Armstrong, qui avec son modèle informatique basé sur le nombre PI avait prévu l'effondrement de 2008.
    https://www.dailymotion.com/video/x2yd6w7_l-oracle-interview-zdf-vostfr_school#from=embediframe

    Dans tous les cas, ne gardez sur vos comptes que le nécessaire, le reste, or, argent liquide (pour faire face à la fermeture des banques), réserves de nourriture, et plan de repli à la campagne en famille ou entre potes (perso, c'est prévu dans le Lot ^^)

    Alors fissa, pendant que les boucaques s'entretueront soit pour le dernier paquet de pâtes en magasin (les commerces n'ont à peine que 3 jours de stock, voire moins, en cas d'effondrement, c'est tout le système de logistique d'approvisionnement qui va se gripper) soit le dernier écran plat pillé je ne sais où (et qui ne servira à rien, mais bon, quand on a 70 de QI, faut pas chercher à comprendre !

  4. dila tation
    dila tation says:

    les pays sont endetté je comprend, mais vis a vis de qui ?
    je rappelle le principe d 'une dette: qq un prete, l'autre s'engage a rendre un peu plus, plus tard.
    donc l'argent des pays endetté, des particulier endetté, ok. mais vis a vis de qui???

  5. Gil les
    Gil les says:

    La construction de l'UE sans politique fiscale, sociale et economique uniformisée es tabberant.
    Fallait uniformiser les politiques avant de creer la monnaie unique..On ce demande si cette folie etait pas voulue..
    Car les gens qui on voulus cela on quand méme des connaissances dans le domaine..
    Ils etaient au courant des cotés nefastes de leur modele, qu'ils on camoufflés au debur par l'embelie et l'augmentation fictive du niveau de vie..
    La delocalisation massive etait a prevoir du fait des differences fiscales, differences dont ce servent les allemands pour augmenter frauduleusement leur PIB..
    On en est au debut de l'ondée des retombées négatives, quand l'orage arriveras, il y auras soit la guerre civile, soit annulation complete des dettes des pays..Avec un retours a la monnaie basée sur l'or..
    Voila pourquoi SARKO en a vendus le quart, pour appauvrir le pays sur le long terme..

  6. Epsi lone
    Epsi lone says:

    Donc la dette a été majoritairement contractée et organisée par des socialistes de la génération du baby boom des années 50-60.
    Argent qui  a été détourner pour leurs comptes personnels, et non pour celui de la nation, c'est donc une escroquerie, comme c'est souvent le cas chez les socialistes "donne moi ta montre et je te donnerai l"heure ".
    L'economie et le social etant lié, faut bien comprendre que si le détonateur economique est activé, l'explosion sera forcement social aussi.

  7. Bernard Tousin
    Bernard Tousin says:

    Ce qui est incompréhensible, c'est que matériellement parlant tout le monde vit correctement et que presque personne ne meurt de faim en Occident.
    Il s'agit d'une impossibilité mathématique de tenir les comptes donc, au fond, produire des masses de fausse monnaie et faire de la cavalerie à l'infini me semble presque être la solution…

  8. Michel Lebon
    Michel Lebon says:

    Cette dette est le plus grand hold-up de l’histoire de l'humanité.
    Nous ne pouvons acheter notre baguette avec un euro que parce qu'un sans dent a emprunté cet euro et en paye des intérêts au système… et réciproquement… Le jour où le peuple aura compris ça

  9. Anton Anton
    Anton Anton says:

    Merci Boris pour toutes ces précisions. Explique nous l'origine de cette dette, de ces dettes, et quel moyen de coercition ont les banques pour se faire payer. Explique nous la présence de ces chars de plus en plus grand nombre en Europe. Les USA veulent-ils vraiment attaquer la Russie, au risque de se faire atomiser, ou bien ces chars et leurs mercenaires sont-ils destiner à mater l'Europe désarmée aujourd'hui?

  10. Armand 13
    Armand 13 says:

    La dette et grande dépression : fruits de l’Économie du Péché, de ceux qui ne veulent vivre que « selon la chair »…

    Le moral (des gouvernés) et la morale (des gouvernants) sont généralement parties prenantes l'une de l'autre, du moins dans un régime démocratique où les citoyens élisent librement leurs représentants. N'entent-on pas souvent dire ici qu'un peuple à les élites qu'il mérite…

  11. pyrrhonien
    pyrrhonien says:

    En annexe il serait bien de parler du Grand Remplacement qui découle de cette grande dépression.
    http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=cercle_107013&fw=1

    Il y a à peu près autant de jeunes Français (diplômés) qui s'expatrient qu'il y a d'immigrés sous-qualifiés qui s'installent (ou remplacent les cerveaux qui fuient).

    Comme quoi, il n'y a pas de problème de démographie française déficitaire et insuffisante pour financer les retraites. Ce n'est qu'un pur mensonge de la propagande mondialiste.

    Faire en sorte que les Français se sentent bien chez eux est l'une des grandes solutions qui s'imposent d'elles-mêmes pour relancer notre économie.
    Toutes les autres mesures ne font qu'aggraver la situation.

  12. Lebig Edgar
    Lebig Edgar says:

    Ne pas oublier que la dette est utilisée aussi par les grandes agences financières pour contrôler les pays. Leur but n'est pas d'être remboursé de l'argent qu'ils ont prêté (et créé ex nihilo), mais de recevoir une rente à vie de ces états et de contrôler leurs politiques.

  13. david renard
    david renard says:

    les jeunes n accepteront pas de payer ? heu oui mais comment ? puisque tout est directement pris sur votre compte en banque …………….
    au pire ils appliqueront un décret qui sucrera vos éconocroques 
    leur explication sera que préférez vous qu on vous confisque vos économies ou que la racaille qu on ne peut plus payer débarque chez vous? 
    devinez la réponse des veaux……………

  14. Contrastarian Contrastarian
    Contrastarian Contrastarian says:

    Les dettes ne revevent pas de l'argent mais du pouvoir. Ce qu'on appelle "dette" est en fait le degré de pouvoir qu'on les créanciers (banques) sur leur débiteurs (Etats etc.). Il est bien évident qu'aucune dette au monde ne sera remboursée avec de l'argent, elles le seront avec l'ame des nations. Chaque enfant qui nait sera (est) frappé de l'opprobe du péché originel d'endettement et sera (est) dépossédé de sa vie, et possédé par sa banque, à qui il doit tout ce qu'il a, et a qui il doit tout.

  15. mattheoquattro
    mattheoquattro says:

    Ce que tu n'as pas relevé, ou suffisamment, c'est que c'est international : il n'y a aucune échappatoire. On ne peut partir à l'étranger pour esquiver le phénomène. Même les plus petites îles, micro-états dans le monde sont concernés. On va se prendre une gifle phénoménale. Nos "dirigeants" (qui ne font que stabiliser la chose sans trouver de solution comme tu l'as souligné) ne réfléchissent pas à l'après. Or c'est sur cela qu'il faut tabler. Derrière la question identitaire (remplaciste) en Europe, certes, mais bel et bien en second. Même aux USA ils ne réfléchissent pas à l'après. Ce qui tend à penser que (et là nous sommes en désaccord) ce n'est pas pour tout de suite. Mais c'est inéluctable. Le modèle capitaliste ne tiendra pas encore 1 siècle. Mais il est possible de le laisser perdurer artificiellement. Dès lors que nous (eux, ils) en aurons conscience, sera pensé un nouveau modèle. Sincèrement, je pense que tu devrais te concentrer sur la question identitaire car non seulement elle est première mais elle peut être évitée si concientisation il y a. Pour ce qui est de la dette, du modèle capitaliste, tu n'y aura aucun impact. Après, pourquoi pas en dire un mot ? Certes. Pour ce qui est du format, faut vraiment que tu trouves une solution (je t'en ai proposé une en commentaire sous une de tes dernières vidéos) car je te sens pressé et trop liminaire ce qui est néfaste à l'endoctrinement, ou plutôt au désendoctrinement, nécessaire au français.

  16. LEMOINE de VALICOURT Paul-Henry Michel
    LEMOINE de VALICOURT Paul-Henry Michel says:

    Cher Boris,
    Je viens de visualiser tes deux dernières Vidéos. Celle ci et celle traitant de l'Affaire touchant Fdesouche.

    Je veux simplement te dire ceci:
    Autant dans un cas comme dans l'autre, il existe un revers à la face de la pièce.
     
    En effet, l'endettement en soi n'est pas un mal. ce qui l'est, c'est l'excès du taux d'intérêt. Et celui ci est lié intrinsèquement à la durée sur laquelle s'applique ce taux. Il suffit d'une condition pour que la situation se renverse totalement en son opposé, et ceci, grâce au levier de l'endettement. Mais pour que cette condition soit comprise et intégrée intellectuellement, il est impératif de procéder à des retraitements comptables. Ce qui serait beaucoup trop long à expliquer ici. Bref. tant que les taux d'intérêts seront plus élevés que les rentabilités économiques, le levier jouera en faveur de l'accroissement des Dettes. Le jour où, ces taux d'intérêts seront inférieurs aux taux des rentabilités économiques, le levier jouera alors en faveur de la Décroissance des Dettes… Ceci est valable pour tous les Acteurs que tu cites. Etat, Collectivités, Entreprises ou Ménages…
    Vouloir tout absorber, au besoin par l'usure, est une maladie mentale qui conduit à terme au dégout de sa propre nature, à la folie devant sa propre image et à la violence contre soi même pour la raison dernière qu'on ne trouve plus, en soi, de raisons d'agir ainsi…Ceci est valable pour les Individus, ceci est valable pour les Nations…

    Mais y aura t il suffisamment de courage et de lucidité politique pour procéder à ces retraitements comptables et faire infléchir ces taux d'intérêts?, là est la question.

    Et pour l'Affaire touchant Fdesouche, il en est de même.
    Comme tu le dis, le Contrôle n'est pas un mal en soi, ce qui l'est c'est l'excès de taux de répression. Et celui ci (cet excès) est lié intrinsèquement à la durée sur laquelle s'applique cette répression. Il suffit d'une condition pour que la situation se renverse totalement en son opposé, et ceci grâce au levier du contrôle. Mais pour que cette condition soit comprise et intégrée intellectuellement, émotivement et donc aussi politiquement, il faut procéder là aussi à des retraitements d'ordre culturels. Ce qui serait aussi trop long à expliquer ici… Bref, tant que les taux de répressions seront plus élevés que les taux de tolérance culturelle, le levier jouera en faveur d'un accroissement des moyens du Contrôle. Le jour où, ces taux de répression seront inférieurs aux taux de tolérance culturelle, le levier jouera en faveur d'une Décroissance des moyens du Contrôle, et donc d'un accroissement de la Dynamique et de la Liberté de créer, de produire, d'aller ou de venir, etc.. bref de vivre la Vie.

    Peut être y a t il des concepts incompréhensibles pour des Individus n'ayant pas au moins 2000 ans, voire 1000 ans de Souches françaises et européennes ?

    Et qui compensent alors ces manques par la boulimie de l'usure, ou la boulimie du pouvoir, à défaut de connaitre les fondamentaux de l’Économie et de la Relation Sociale, ou simplement d'avoir fait ou de faire quelque chose de leurs mains.

    Mon défunt Père me disait souvent: " On ne gagne pas des courses d'obstacles avec une Écurie d’Ânes".

  17. Bernard Guy
    Bernard Guy says:

    Tout que dit Boris est malheureusement vrai, nous sommes dans une gérontocratie, c’est une question qui peut paraître secondaire, elle est pourtant centrale. Pourquoi ?
    Tous ce sexagénaires (et plus) vont vouloir coute que coûte maintenir leurs privilèges acquis sur le dos des jeunes et vont donc voter pour le statuquo. Ajoutez à cela l’évolution individualiste et égoïste de cette génération et vous avez les ingrédients d’un conflit civil.
    La perspective macroéconomique nous montre un axe de stagnation de la croissance Japon-Etats Unis – Europe. La politique de la planche à billets destinée à relancer est une stupidité, l’argent est massivement capté par les plus riches, or aucune nouvelle donne économique n’émerge. Le capitalisme ne fonctionne pas sans croissance, même Moscoxxx le sait, nous sommes dans un scénario de stagflation mondiale donc dans une économie d’endettement.
    Les conséquences pour nous ?
    Dans un tel scénario de stagnation et d’explosion de la dette, la France va faire faillite dans les prochaines années, aussi vrai que un plus un font deux. En attendant la seule variable d’ajustement reste le chômage, autrement dit la création d’inégalités.  On se dirige donc vers un appauvrissement généralisé de jeunes et plus généralement des classes moyennes jusqu’à ce que tout ce bordel explose.

  18. Krystâ Unis-Vers
    Krystâ Unis-Vers says:

    Super toutes ces informations sur l'effondrement de notre système économique. On entend plus que ça sur le NET  et bien entendu cela met un maximum de personnes en situation de stress. C'est vrai que le monde vit une telle sérénité !!!   Annoncer une catastrophe c'est très bien, mais il faudrait aussi donner quelques conseils pour que demain nous puissions garder un toit et manger à notre faim, ne trouvez vous pas ?

  19. gbhr75
    gbhr75 says:

    Analyse intéressante.
    Sur le fossé intergénérationnel, il conviendrait de mettre également l'accent sur la bulle immobilière qui s'est formée en France depuis 2004, et qui exclut de fait les jeunes de la propriété immobilière, ou bien au prix d'un endettement insoutenable pour des biens de mauvaise qualité ou de surface inadaptée.

    Ce déversement irrationnel de liquidités dans l'immobilier, dans des actifs amortis et improductifs, est très préjudiciable à l'activité économique en France.

  20. Jean-Paul
    Jean-Paul says:

    Mea culpa. Bonjour Boris, je fais parti des vieux cons d'l'âge (sans offense à vous, aucune). Très peu influencent l'Histoire, beaucoup la subissent! Pour mes 2 enfants et mon petit-fils, je donnerais ma vie… Que puis-je faire d'autres, sinon leurs prouver tout mon amour et répondre "présent" lorsqu'ils le demandent? Votre vidéo toujours passionnante! Respectueusement.

  21. pierre jardin
    pierre jardin says:

    C'est simple à comprendre, pas besoin de sortir des dossiers de wikileaks et de faire des analyses d'experts de la finance. Juste évoquer les faits connus de tous et appliquer la logique de base ; ça suffit à se convaincre qu'il faut devenir un survivaliste.

  22. RithyH Ong
    RithyH Ong says:

    "Cette classe BLANCHE, prolétaire et active, cette classe qui paie des impôts. "Je suis pas blanc et crois moi les classes moyennes sont celles qui se la prennent le plus. Quelle hypocrisie d'insister autant sur le caractère BLANC de cette classe alors que l'ethnie ou la race n'ont jamais empêché personne de faire un travail dur. Les ethnonationalistes sont ridicules à vouloir mettre la race même là où il n'y a pas besoin.

  23. Dubois Idnaze
    Dubois Idnaze says:

    A mon avis la dette a pour origine la loi votée en toute discrétion dans notre dos bien sur par " pompidouze le bien vendu aux baques rokchylz " lol le 3 janvier 1973 .Un texte anodin qui a permis aux banksters de prêter du fric au pays et lever des intérêts.Ces intérêts qui aujourd 'hui nous bouffent les impôts et ruinent les instituions .Facile !
    ça remplace une levée d'impots !

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply